La population mondiale des tigres fait face à l’extinction si la communauté internationale n’arrive pas à coordonner ses efforts pour développer des moyens efficaces d’assurer leur survie. C’est le message livré par le Premier Ministre du Népal lors de l’ouverture d’une conférence rassemblant 200 délégations de 20 pays, y compris les 13 pays de la planète où il existe encore des populations de tigres sauvages (Bangladesh, Bhoutan, Birmanie, Cambodge, Chine, Inde, Indonésie, Laos, Népal, Russie, Thaïlande, Vietnam).

La population des tigres en liberté est estimée entre 3 500 et 4 000 individus, tous en Asie. Le directeur de la fondation américaine Save the tiger l’estime quant à lui à 3 200 individus. Elle était de 100 000 au début du XXe siècle.

tigrebengale2-thumb

TIGRE ROYAL DU BENGALE
Le braconnage et le rétrécissement de l’habitat des tigres, notamment la disparition des zones de forêts, représentent la menace la plus sérieuse à la survie des tigres. «Partout dans le monde, la chasse aux tigres est illégale et le commerce de peaux ou d’os est interdite par un traité engageant 167 pays, dont le Népal», peut-on lire dans une dépêche de l’AFP.

Pourtant en Asie, notamment en Chine, la chasse aux tigres fait l’objet d’un commerce très lucratif. Des parties du corps du tigre sont utilisés en médecine traditionnelle et dans la fabrication de produits aphrodisiaques. Une peau de tigre se négocierait environ 1 000 $US sur les marchés népalais, et 10 000 $US lors de la revente à l’étranger.

Réfugié dans les montagnes de l’Himalaya et de l’Asie centrale, le léopard des neiges vit en vase clos et on ne le voit que très rarement. Son pelage gris et blanc, mélangé de rosettes gris foncé, se confond bien avec le paysage rocheux qui lui sert d’habitat. Il constitue l’une des espèces animales les plus menacées de la planète. La Fondation internationale pour les léopards des neiges, avec le soutien de la Fondation David Shepherd pour l’environnement et le Fonds Canadien, a mis en place Irbris Enterprises, une entreprise d’artisanat à but non lucratif, visant à faire tomber les réticences des éleveurs en octroyant aux populations locales une aide financière pour les encourager à contribuer à la protection du léopard des neiges.

Article > Le léopard des neiges, une espèce très menacée