Le Haut commissariat aux droits de l’homme des Nations Unies au Népal et la Commission nationale Dalit népalaise ont salué, mercredi, l’adoption par le Parlement du Népal d’une nouvelle loi contre la discrimination fondée sur la caste et l’intouchabilité qui interdit la discrimination envers ceux considérés comme appartenant aux basses castes et hors castes, appelés les « Dalits » ou les « intouchables ».

Le système de castes a été officiellement aboli par le Gouvernement népalais en 1964. Il aura fallu 47 ans pour corriger une législation de toute évidence inopérante dans les faits. Que peut-on espérer maintenant ?

Publicités

Les Gandharbas, également connus sous le nom de « gainés », sont par tradition, une caste de musiciens qui voyagent de village à village, de maison à maison, en chantant et jouant du sarangi népalais. Avant l’arrivée et la vogue de la radio au Népal, les Gandharbas apportaient distraction et nouvelles, et jouèrent même un rôle important dans la diffusion de la sensibilité nationale peu après l’unification de la nation par Prithivi Narayan Shah. Du fait de leur rôle traditionnel de musicien itinérant, ils ont souvent été comparés avec les ménestrels d’Europe occidentale.

Alors que l’identité de cette caste est liée à la musique, la tradition même de cette musique est mise à mal et est en train de disparaître dans le Népal d’aujourd’hui. Les Gandharbas doivent se battre pour préserver leur tradition.

À travers une compilation de textes et d’articles de presse, La Maison des Himalayas présente la culture Gandharba et la tradition de la musique népalaise populaire ainsi que les défis auxquels est confrontée la caste des Gandharbas..

Les Gandharbas ou Gainés, troubadours de l’Himalaya

Le Gouvernement du Népal a décidé, il y a quelques semaines, de verser une prime de 100,000 roupies (environ 100 euros) aux couples formés d’hindous de caste supérieure et de caste inférieure (dalit ou intouchable) qui décideront de se marier. Le but de cette mesure est de lutter contre la discrimination à l’égard des « intouchables ».

Les dalits souffrent de ségrégation même si le système de castes a été officiellement aboli en 1960. De plus, les mariages inter-castes sont extrêmement mal vus et très rares. « La société rejette toujours les mariages entre castes, si bien que les premiers pas de ces couples mariés sont en général difficiles », a déclaré le ministre des Finances Surendra Pandey en présentant au Parlement le budget de la Nation.

Par ailleurs, des programmes d’assistance financière et d’aide à l’accès à l’emploi pour les veuves ont été annoncés par le ministre de l’Économie. Les veuves sont souvent ostracisées au Népal, notamment dans les campagnes.

Source
Népal: une prime de 460 euros pour épouser une veuve