L’Asie menacée de pénurie d’eau

12 décembre 2009

Sous l’impulsion de l’effet d’accélération du changement climatique dans les massifs de l’Himalaya et de l’Hindou Kouch, la fonte des glaciers menace les conditions de vie de centaines de millions de personnes en Chine, en Inde, au Pakistan et au Népal, selon une étude rendue publique vendredi en marge du sommet sur le climat à Copenhague.

L’étude met de l’avant la nécessité pour les États de mieux supporter les adaptations locales au regard des manifestations de plus en plus extrêmes du climat. L’étude souligne entre autres que les populations doivent disposer de moyens pour agir non plus seulement sur leur survie à court terme mais aussi sur le long terme.

Nécessité de recueillir l’eau de pluie, de ressusciter d’anciennes méthodes de stockage de l’eau en les adaptant aux nouvelles sautes d’humeur climatiques, de recourir à de meilleures méthodes d’irrigation sont autant de moyens à mettre en œuvre pour lutter contre les pénuries d’eau envisagées qui résulteront de la fonte des glaciers, dont entre 40 et 80% auront fondu à la fin du siècle.

On estime que plus d’un milliard de personnes sont menacées de pénurie d’eau en Chine et en Inde, 178 millions au Pakistan et dans le nord de l’Inde et 49 millions en Asie centrale y compris la province du Xinjiang sous administration chinoise.

Source : Centre d’actualités de l’ONU

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :