Le Pakistan et la guerre au terrorisme

30 octobre 2009

Aux portes de l’Himalaya occidental, le Pakistan, déjà embourbé dans le persistant conflit indo-pakistanais, se retrouve au cœur de la tourmente de la guerre au terrorisme parce que ses zones tribales du Nord-Ouest servent de base à al-Qaeda et aux Talibans pour leurs incursions en Afghanistan, alors que son propre territoire fait l’objet d’actions terroristes meurtrières en raison de son alignement sur les États-Unis, souvent qualifié de mou, d’ambigu et d’improductif par ceux qui veulent en finir avec cette guerre qui ne cesse de s’enliser.
soldat

Dans une monographie intitulé Pakistan and the War on Terror, Ashley J. Tellis, associé sénior au Carnegie Endowment for International Peace, procède à une analyse des problèmes reliés à la performance du Pakistan dans ses opérations de lutte contre le terrorisme. L’auteur est d’avis que le fait que le Pakistan soit considéré comme un allié dans la guerre contre le terrorisme n’atténue en rien les difficultés que ce pays doit surmonter en matière de contreterrorisme, difficultés qu’il ne peut résoudre rapidement pour différentes raisons que l’auteur passe en revue. Aussi, l’auteur averti que dans la campagne contre al-Qaeda et les Talibans, les États-Unis seront confrontés à des choix difficiles et que l’approche d’Islamabad dans la lutte au terrorisme présente des risques sérieux pour l’avenir des relations américano-pakistanaise.

Pakistan and the War on Terror : conflicted goals, compromised performance

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :